Le Viagra ou le Cialis aident-ils à lutter contre l’éjaculation précoce ?

Le développement de certains médicaments comme le Viagra et le Cialis a révolutionné le traitement des troubles de l’érection à la fin des années 90. Depuis, les laboratoires pharmaceutiques cherchent un équivalent pour traiter l’éjaculation précoce.

Certains antidépresseurs comme les ISRS sont efficaces pour l’éjaculation précoce. De même, les sociétés pharmaceutiques ont mis au point un médicament spécifique pour traiter l’éjaculation précoce, appelé Dapoxetine.

Cependant, alors que les ISRS ne sont pas encore approuvés pour le traitement de l’EP, la Dapoxetine n’est pas encore disponible dans tous les pays. Par conséquent, les chercheurs continuent d’étudier d’autres options médicamenteuses. Parmi les candidats, il y a certains médicaments contre la dysfonction érectile. La question de savoir si le Viagra ou le Cialis aident à l’éjaculation précoce est toujours d’actualité.

Les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (ou PDE5-I) sont une famille de médicaments utilisés pour traiter les dysfonctionnements érectiles. Le Viagra et le Cialis font partie de cette famille. Ces dernières années, quelques études ont examiné l’effet des médicaments contre les troubles de l’érection sur l’éjaculation précoce.

Sur la base d’un examen de toutes ces études1, il semble que les PDE5-I augmentent de manière significative le temps d’éjaculation par rapport au placebo. Le Viagra et le Cialis pourraient en effet aider à lutter contre l’éjaculation précoce. Cependant, toutes les études ne montrent pas le même effet2. De plus, le Viagra ou le Cialis sont moins efficaces que les ISRS1. Ainsi, dans la plupart des cas, les ISRS sont plus prometteurs comme traitement médicamenteux de l’éjaculation précoce.

IRS + PDE5-Is

Certaines études ont examiné le traitement combiné des ISRS avec des médicaments contre la DE (comme le Viagra et le Cialis). Ces études ont prouvé que le traitement combiné est plus efficace que les ISRS seuls3. Bien que les ISRS soient plus efficaces que les PDE5-Is, il est intéressant de noter que leViagra ou le Cialis a amélioré son efficacité.

Viagra et Cialis pour le traitement de l’éjaculation précoce

Pour autant, puisque la recherche sur l’effet antidépresseur des ISRS sur l’EP est plus développée que celle sur les PDE5-Is, les ISRS sont le traitement médicamenteux recommandé pour l’éjaculation précoce par l’ISSM4. Cependant, dans certains cas spécifiques, le Viagra ou le Cialis peuvent être intéressants comme option de traitement. Par exemple, le Viagra et le Cialis pourraient convenir à un homme qui souffre à la fois d’EP et de DE.

Cela étant dit, seul votre médecin sait ce qui est le mieux pour vous. Comme tous les traitements médicamenteux de l’éjaculation précoce exigent une ordonnance, vous avez besoin de la recommandation d’un médecin pour le bon traitement. Si vous envisagez l’avenue médicamenteuse, vous devez d’abord en parler à votre médecin.

Sources:

  1. Martyn-St James M,Cooper K,Ren S,Kaltenthaler E,Dickinson K,Cantrell A,Wylie K,Frodsham L,Hood C. (2017) Les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 pour l’éjaculation précoce : A Systematic Review and Meta-analysis.Eur Urol Focus.2017 Feb;3(1):119-129. doi : 10.1016/j.euf.2016.02.001
  2. McMahon CG, Stuckey BG, Andersen M et al (2005) Efficacy of sildenafil citrate (Viagra) in men with premature ejaculation. J Sex Med 2(3):368-375
  3. Salonia A, Maga T, Colombo R et al (2002) Une étude prospective comparant la paroxétine seule versus la paroxétine plus le sildenafil chez les patients souffrant d’éjaculation précoce. J Urol 168(6) : 2486-2489 29. Mattos RM, Lucon AM, Srougi M (2008) Tadalafil et fluoxetine dans l’éjaculation précoce : étude prospective, randomisée, en double aveugle, contrôlée par placebo. Urol Int 80(2):162-165 30. Hosseini MM, Yarmohammadi H (2007) Effet de la fluoxétine seule et en association avec le sildenafil chez les patients souffrant d’éjaculation précoce. Urol Int 79(1) : 28-32
  4. Althof SE, Abdo CHN, Dean J, Hackett G, McCabe M, McMahon CG, Rosen RC, Sadovsky R, Waldinger MD, Becher E, Broderick GA, Buvat J, Goldstein I, El-Meliegy AI, Giuliano F, Hellstrom WJG, Incrocci L, Jannini E, Park K, Parish S, Porst H, Rowland D, Segraves R, Sharlip I, Simonelli C, Tan HM (2010) International society for sexual medicine’s guidelines for the diagnosis and treatment of premature ejaculation. J Sex Med. 7:2947–2969

Laisser un commentaire