Quelle est la partie la plus sensible du pénis ?

Le pénis est un organe vraiment sensible avec plusieurs terminaisons nerveuses. Ces terminaisons nerveuses sont réparties entre 3 zones : la peau du pénis, le gland et le prépuce (la couche de peau qui recouvre le gland, également appelée prépuce). Une fine couche de peau appelée le frénulum attache le prépuce au gland. La transition entre le prépuce interne et externe est la partie la plus sensible du pénis1. C’est pourquoi les mouvements de caresse et de poussée font éjaculer les hommes.

La circoncision est l’acte de retirer le prépuce. Ainsi, pour les hommes circoncis, la cicatrice de circoncision est généralement la partie la plus sensible1. Pourtant, le prépuce non circoncis est plus sensible que la cicatrice de circoncision. Ce résultat suggère que la circoncision réduit la sensibilité du pénis. Pourtant, le lien entre la circoncision et l’éjaculation précoce n’est toujours pas clair.

La partie sensible du pénis

La peau du pénis

La peau qui recouvre la verge du pénis est pleine de terminaisons nerveuses. Pourtant, la peau de la verge est moins sensible que le gland et le prépuce.

Glans

Le gland du pénis est la structure bulbeuse rose partiellement recouverte par le prépuce des hommes non circoncis. Il présente une forte concentration de terminaisons nerveuses libres particulièrement sensibles à la pression profonde et à la douleur2.

Prépuce (prépuce)

Le prépuce, ou prépuce, est la couche de peau qui recouvre le gland. La circoncision est une chirurgie d’ablation du prépuce. Elle est souvent pratiquée pour des raisons religieuses. Les hommes circoncis n’ont pas de prépuce, mais une cicatrice de circoncision. Cette cicatrice de circoncision est la partie la plus sensible du pénis pour eux.

Pour les hommes non circoncis, l’endroit où la section externe de la peau du prépuce rencontre la partie interne est la partie la plus sensible. Au début de la section interne, il y a une bande striée composée de neurorécepteurs particulièrement sensibles au toucher fin3. La meilleure façon de stimuler ces nerfs est de découvrir et de recouvrir le gland avec le prépuce. En termes plus simples, il s’agit de caresses de masturbation. Pendant les rapports sexuels, le mouvement de caresse à l’intérieur du vagin reproduit les coups de main.

Frenulum

Une autre partie sensible du pénis est le frenulum. Le frénulum est la fine bande de peau qui attache le prépuce au gland. Il commence au niveau du méat, l’ouverture d’où sont expulsés l’urine et le sperme. Certains spécialistes soupçonnent que la longueur du frenulum pourrait jouer un rôle dans la sensibilité du pénis. En effet, un frenulum court peut être une cause potentielle d’éjaculation précoce.

Pénis hypersensible

Pour différentes raisons, certains hommes pourraient avoir un pénis hypersensible. En effet, chaque pénis est différent (épaisseur de la peau et de la muqueuse, hauteur des crêtes de rete, longueur du frenulum…). Par ailleurs, lorsqu’il est stimulé, le pénis envoie des messages au cerveau et à la moelle épinière par le biais de votre système nerveux. Ces signaux finiront par déclencher le réflexe d’éjaculation. Certains facteurs neurologiques pourraient également vous donner l’impression d’un pénis hypersensible.

Donc, vous pouvez avoir l’impression que votre pénis réagit trop aux stimulations physiques. Si c’est le cas, vous pouvez vérifier certains moyens de rendre votre pénis moins sensible. Certains sprays à base de lidocaïne, comme Promescent, peuvent aider à réduire les sensations péniennes. Si vous souhaitez essayer Promescent, vous pouvez lire notre critique approfondie.

Sources:

  1. Facteurs de risque de l’éjaculation précoce : Le facteur de risque neurologique et l’hypersensibilité locale (2013) Ibrahim A. Abdel-Hamid, Moheb M. Abdel-Razek et Tarek Anis. Chapitre 14 dans L’éjaculation précoce, de l’étiologie au diagnostic et au traitement,Jannini, Emmanuele,McMahon, Chris G.,Waldinger, Marcel D., Springer-Verlag Mailand, 2013 p.5-24, ISBN 978-88-470-2646-9.
  2. Halata Z, Munger BL (1986) The neuroanatomical basis for the protopathic sensibility of the human glans penis. Brain Res 371:205-230
  3. Winkelmann RK (1956) The cutaneous innervation of human newborn prepuce. J Invest Dermatol 26:53-67, Cold CJ, Taylor JR (1999) The prepuce. BJU Int 83(Suppl 1):34-4
  4. Gallo L, Perdona S, Gallo A (2010)The role of short frenulum and the effects of frenulectomy on premature ejaculation. J Sex Med 7(3):1269-1276

Laisser un commentaire