Exercices d’éjaculation précoce

Au fil du temps, différents sexologues ont développé certains exercices et techniques pour aider les patients à surmonter leurs problèmes d’éjaculation. Ces exercices d’éjaculation précoce font souvent partie de ce que nous appelons une thérapie comportementale.

La thérapie comportementale (soit la thérapie comportementale standard, soit la thérapie cognitivo-comportementale) est l’un des traitements de l’éjaculation précoce. Cognitif et comportements sont des mots fantaisistes pour désigner les pensées et les actions. La partie action de la thérapie consiste en des exercices qui peuvent vous aider à contrôler votre niveau d’excitation si vous jouissez trop vite.

Exercices de rééducation

Certains exercices de rééducation sexuelle peuvent vous aider à traiter l’EP

Ces techniques font souvent partie d’une rééducation sexuelle que vous pouvez essayer vous-même ou dans le cadre d’une thérapie avec un sexologue professionnel. La rééducation est un moyen d’apprendre à réagir aux stimuli sexuels. Elle consiste en une série d’exercices où vous apprenez à identifier et à gérer votre niveau d’excitation. Cette pratique est parfois appelée « edging ».

Les exercices sont d’abord testés seuls pendant la masturbation. Lorsque la phase de masturbation est bien maîtrisée, vous pouvez essayer ces techniques avec vos partenaires. Si vous n’êtes pas en couple, vous pouvez toujours utiliser une unité d’entraînement pour reproduire les exercices de couple.

La technique Stop-Start

James Semans a développé l’un des premiers exercices d’éjaculation précoce en 19561. Il s’agit de la technique Stop-Start. Comme son nom l’indique, la technique Stop-Start consiste à arrêter l’activité sexuelle lorsque vous ressentez le besoin d’éjaculer et à ne la reprendre que lorsque vous sentez que votre excitation a décliné.

Au début, vous le ferez en solo. Lorsque vous vous masturbez, vous le faites jusqu’à ce que vous ressentiez le besoin d’éjaculer. Ensuite, vous vous arrêtez. Vous ne recommencez que lorsque votre besoin d’éjaculer est passé. Pendant la pause, vous pouvez vous concentrer sur votre respiration pour diminuer votre excitation. Si vous êtes encore proche de l’éjaculation après quelques secondes d’inaction, c’est que vous vous êtes arrêté trop tard. Vous devrez vous arrêter plus tôt la prochaine fois.

Quand vous maîtriserez cet exercice seul, vous pourrez demander l’aide de votre partenaire. Le principe est le même, mais c’est votre partenaire qui vous stimule. Vous devrez demander à votre partenaire de s’arrêter lorsque vous sentirez que vous êtes proche de l’orgasme.

Technique de la pression de Masters et Johnson

Masters et Johnson, deux sexologues des années 70ont développéune légère variante de la technique du stop-start2. C’est presque la même chose, mais en plus d’arrêter la simulation lorsque vous êtes proche de l’orgasme, vous serrez votre frenulum. Pour ceux qui se demandent ce qu’est un frenulum, il s’agit de la petite bande de peau qui relie le prépuce au gland. C’est également l’une des parties les plus sensibles du pénis. La pression est censée provoquer une perte partielle de votre érection et de votre envie d’éjaculer.

Tout comme la technique stop-start, vous devrez d’abord le faire seul en vous masturbant. Ensuite, vous pourrez demander à votre partenaire de vous stimuler. Lors d’un rapport sexuel, vous devrez vous retirer de votre partenaire pour presser.

La technique du Pull Down de LoPiccolo

Un autre sexologue, LoPiccolo, suggère de tirer légèrement vos testicules vers le bas au lieu de presser le frenulum3. Sinon, c’est le même principe.

Je vous suggère d’essayer le Squeeze et le Pull pour voir lequel fonctionne le mieux pour vous. Il est également possible que ni le Squeeze ni le Pull ne vous aident. Si c’est le cas, vous pouvez simplement utiliser le Stop-Start et vous concentrer sur votre respiration pendant la période d’arrêt. LoPiccolo a également suggéré que l’expiration pouvait avoir le même effet.

Technique Stop-Start + Vibrateur

Le Dr Andy Zamar, directeur médical et fondateur du London Psychiatry Centre, a mis au point un nouvel appareil pour traiter l’EP. Il s’agit d’un vibrateur portatif spécialement conçu pour augmenter l’efficacité de la technique stop-start. L’appareil s’appelleProlong et il est disponible aux États-Unis.

En plus de l’effet comportemental de la technique d’arrêt et de démarrage, le vibrateur désensibilise certaines terminaisons nerveuses du pénis. Certaines études démontrent que l’utilisation de Prolong avec la technique du stop-start est plus efficace que la thérapie sexuelle standard. Vous pouvez lire notre revue Prolong pour plus de détails.

Programme d’exercices en ligne pour l’éjaculation précoce

Si vous voulez vous assurer que vous effectuez les exercices correctement, le programme d’EP en ligne de la clinique Between Us peut vous être utile.

Le programme vous expliquera une série d’exercices à effectuer seul ou avec votre partenaire pour améliorer votre contrôle de l’éjaculation. L’algorithme du programme vous dira quand vous êtes prêt à passer aux exercices suivants en fonction de vos performances passées. C’est la chose la plus proche d’une consultation en personne avec un sexologue que vous pouvez obtenir, pour une fraction du prix.

Le programme offre également un soutien par courriel pendant toute la durée du programme. Ainsi, si quelque chose ne fonctionne pas, ou si vous n’êtes pas sûr de la façon d’effectuer un exercice, vous pouvez simplement envoyer un e-mail. Vous pouvez lire ici notre revue personnelle du programme.

Autres exercices

En plus des exercices de rééducation, les sexologues ont développé différentes techniques pour aider les hommes à contrôler leur niveau d’excitation.

Reverse Kegel – Contrôle des muscles pubococcygiens (PC)

Les muscles PC jouent un grand rôle dans le réflexe d’éjaculation

Les muscles pubococcygiens (ou muscles PC) sont les muscles situés entre vos testicules et votre anus. C’est le muscle que vous utilisez lorsque vous voulez arrêter d’uriner. La prochaine fois que vous urinerez, essayez d’arrêter votre pipi. Si vous y parvenez, vous venez d’utiliser vos muscles PC. Si vous ne parvenez pas à arrêter votre miction, c’est probablement parce que vous avez des muscles PC mous.

Les exercices de Kegel sont des exercices de musculation du PC développés par un gynécologue nommé Arnold Kegel pour traiter l’incontinence urinaire à l’effort que certaines femmes développaient après l’accouchement.

Puisque pendant l’excitation et l’éjaculation, les muscles PC sont contractés,Micheal E. Metz, sexothérapeute spécialisé dans l’éjaculation précoce, suggère d’apprendre à détendre ces muscles4. Vous pouvez lire notre article de blog sur l’éjaculation précoce des muscles PC pour apprendre comment.

Exercices d’attention sensuelle

Les exercices d’attention sensuelle sont des entraînements, des activités ou des actions que vous pouvez faire en couple en parallèle d’une rééducation pour mieux contrôler votre excitation. Ces exercices nécessitent souvent la participation de votre partenaire.

Le sexothérapeute Micheal E. Metz5 a également popularisé certains de ces exercices.Lors d’une sexothérapie, votre thérapeute peut vous demander d’essayer certaines de ces techniques.Vous pouvez également les essayer vous-même en dehors d’une sexothérapie professionnelle ou parallèlement à votre propre thérapie à domicile.

Exploration génitale

Certains exercices de couple pourraient vous aider à mieux contrôler votre excitation

Cet exercice de couple consiste à regarder/toucher les parties génitales de votre partenaire et à être regardé/touché par votre partenaire de manière non excitante. Le but de cette pratique est de pouvoir apprécier le corps de votre partenaire tout en étant totalement détendu. L’excitation nous crispe et la tension conduit à l’éjaculation. Si vous pouvez toucher et être touché dans un cadre non excitant, vous pourrez transposer cette sensation de détente pendant l’acte sexuel.

Acclimatation

Les premières secondes de la pénétration sont souvent un point de rupture en termes de contrôle de l’excitation pour l’éjaculateur précoce. Les sensations de chaleur et d’étanchéité d’un vagin peuvent être écrasantes. Pour contrer cet effet, Metz propose de rester d’abord immobile à l’intérieur du vagin jusqu’à ce que vous soyez habitué à cette sensation.

Conscience de l’excitation

La première étape pour contrôler votre excitation est d’être conscient de votre niveau d’excitation. Tout comme nous l’avons expliqué l’excitation pourrait être projetée sur une échelle de 1 à 10. Les exercices de prise de conscience de l’excitation consistent à évaluer les stimuli excitants. Cette évaluation vous aidera à être toujours conscient de votre niveau d’excitation. Au cours d’une séance de conscience de l’excitation, l’homme est passif tout en se concentrant uniquement sur sa réaction d’excitation à la stimulation de sa partenaire.

Par exemple, disons que votre partenaire commence par se mettre nu devant vous, puis vous embrasse et finit par vous déshabiller. Vous devez vous concentrer sur votre position sur l’échelle d’excitation de 1 à 10 à chaque étape. Il en va de même lorsque votre partenaire commence à vous toucher. Dans quelle mesure votre excitation augmente-t-elle ? En faisant cet exercice, vous pouvez apprendre ce qui l’excite vraiment et vous concentrer sur la relaxation de votre excitation pendant ces moments clés.

Ces techniques fonctionnent-elles vraiment ?

L’efficacité des exercices d’éjaculation précoce est encore sujette à débat. Alors que Master et Johnson présentaient initialement des résultats remarquables6, des données plus récentes montrent un taux de réussite mitigé7. Pourtant, si nous examinons la dernière étude disponible, le processus de rééducation sexuelle montre une amélioration significative chez la plupart des hommes8.

Bien sûr, son efficacité dépendra de votre niveau d’engagement et de votre condition spécifique. Nous soupçonnons une éjaculation précoce d’origine neurologique ou endocrinologique plus difficile à soigner avec des exercices uniquement. Néanmoins, l’EP est souvent multicausale, donc même si ces exercices n’agissent que sur les facteurs psychologiques, c’est quand même la première chose que nous vous conseillons d’essayer.

Sources:

  1. Semans JH (1956) Premature ejaculation : a new approach. South Med J 149:353-358
  2. Masters WH, Johnson VE (1970) L’insuffisance sexuelle humaine. Little Brown, Boston
  3. LoPiccolo J (1977) Traitement direct des dysfonctionnements sexuels dans le couple. In : Money J, Musaph H (eds) Handbook of sexology. Elsevier, New York, pp 1227-1244
  4. Metz ME, Pryor JL (2000) Premature ejaculation : a psychophysiological approach for assessment and management. J Sex Marital Ther 26(4):293-320
  5. Metz ME, Pryor JL (2000) Premature ejaculation : a psychophysiological approach for assessment and management. J Sex Marital Ther 26(4):293-320
  6. Masters WH, Johnson VE (1970) Human sexual inadequacy. Little Brown, Boston
  7. Kilmann PR, Boland JP, Norton SP, Davidson E, Caid C (1986) Perspectives of sex therapy outcome : a survey of AASECT providers. J Sex Marital Ther 12(2):116-138, Hawton K, Catalan J (1986) Prognostic factors in sex therapy. Behav Res Ther 24(4) : 377-385, Hawton K, Catalan J, Martin P, Fagg J (1986) Long-term outcome of sex therapy. Behav Res Ther 24(6):665-675
  8. de Carufel F, Trudel G (2006) Effets d’un nouveau traitement fonctionnel-sexologique de l’éjaculation précoce. J Sex Marital Ther 32(2):97-11

Laisser un commentaire