S’entraîner pour durer plus longtemps : Exercices de fitness pour une meilleure endurance au lit

L’éjaculation est l’un des meilleurs moyens de durer plus longtemps au lit sans drogue. Lorsque j’ai essayé pour la première fois de surmonter mon problème d’éjaculation précoce, c’est la première étape que j’ai suivie. Bien que les exercices d’edging ne soient pas des balles magiques, je pense que c’est par là que tout homme qui veut durer plus longtemps devrait commencer.

Les sexologues utilisent le principe de l’edging dans les thérapies comportementales depuis les années 50. En fait, c’était la première thérapie développée pour l’EP.

Même si ce n’est pas aussi efficace que certains autres traitements médicaux de l’EP, une étude récente a confirmé que c’est quand même un moyen efficace de durer plus longtemps1. Personnellement, je pense que tout autre traitement de l’éjaculation précoce ne sera pas aussi efficace s’il n’est pas combiné avec des exercices d’éjaculation au préalable.

Dans ce texte, je vais partager avec vous comment l’éjaculation m’a aidé, et je vous donnerai quelques conseils pour augmenter l’efficacité de vos pratiques d’éjaculation.

Qu’est-ce que l’edging ?

Le but de l’edging est de moduler votre réponse sexuelle pour retarder et amplifier votre orgasme.

Le principe de base de l’edging consiste à faire des pauses pendant le sexe pour prolonger l’expérience. Lorsque vous pratiquez l’edging, vous devez arrêter toute stimulation sexuelle avant d’atteindre un point de non-retour, où l’orgasme est inévitable. Vous ne pouvez reprendre la stimulation que lorsque vous sentez que l’envie d’éjaculer est passée. Après quelques pauses, vous pouvez aller jusqu’au bout et vous laisser jouir.

Par exemple, un homme qui veut avoir un bord pendant la masturbation devrait se masturber jusqu’à ce qu’il soit proche de l’éjaculation. Quand il sent qu’il est proche de l’orgasme, il doit arrêter sa masturbation avant d’arriver à un point où l’éjaculation est inévitable. Ensuite, il fait une pause d’une ou deux minutes. Pendant cette pause, il peut se concentrer sur sa respiration et laisser l’excitation redescendre. Il ne peut reprendre sa masturbation que lorsqu’il sent qu’il n’est plus proche de l’orgasme. Pendant une séance d’edging, vous ne vous laissez atteindre par l’orgasme qu’après plusieurs de ces pauses.

Comment l’edging peut vous faire durer plus longtemps au lit

L’edging a deux objectifs différents. Premièrement, il peut rendre votre orgasme plus intense. C’est la principale raison pour laquelle certaines femmes ont recours au edge. Le fait qu’elles puissent s’approcher de l’orgasme, mais qu’elles en soient privées, crée une sorte de frustration sexuelle qui rend l’orgasme plus intense lorsqu’elles sont enfin soulagées.

Bien que des orgasmes plus forts et plus profonds soient des effets secondaires agréables, ce n’est pas nécessairement la raison principale pour laquelle la plupart des mecs bordent.

Le processus d’edging stop-start décrit ci-dessous est la base de la thérapie comportementale pour l’éjaculation précoce. Même les hommes qui ne souffrent pas d’éjaculation précoce peuvent apprendre à durer plus longtemps au lit avec un simple entraînement à l’edging.

L’edging est utilisé par les sexologues pour traiter l’éjaculation précoce depuis plus de 50 ans. Son efficacité est documentée dans plusieurs études2.

Le but de l’edging est de modifier notre réponse sexuelle. Les sexologues demandent souvent à leurs patients de visualiser leur niveau d’excitation sur une échelle de 1 à 10. Le point 10 est l’endroit où éjaculer. Le point 9 est votre point de non-retour. Si vous atteignez le point 9, vous atteindrez inévitablement le point 10. Si le point 5 est celui où vous avez une érection complète, le but est de dire entre le point 6 et le point 8 aussi longtemps que nous le voulons.

Dans un monde parfait, notre réponse à l’excitation ressemblerait à ceci

Le problème est que les hommes qui éjaculent rapidement font la course de 0 à 10 en peu de temps. Il faut parfois une minute ou deux (voire moins dans certains cas) à l’éjaculateur précoce pour atteindre son point de non-retour.

Mais nous ne vivons pas dans un monde parfait. C’est donc à cela que ressemble la réponse d’un éjaculateur précoce.

Les pauses que vous vous imposez pendant l’éjaculation vous permettent de naviguer dans la fourchette douce de 6 à 8.

C’est à cela que ressemble votre réponse d’excitation lorsque vous faites de l’éjaculation.

Avec le temps et la pratique, le temps nécessaire avant de devoir faire une pause s’allongera, et votre réponse sexuelle commencera à ressembler à notre réponse idéale en plateau.

Avec le temps et la pratique, c’est ainsi que l’edging vous fera durer plus longtemps au lit.

Techniques d’edging pour durer plus longtemps

Comme nous l’avons dit, les techniques d’edging sont généralement utilisées à l’intérieur d’une thérapie sexuelle comportementale. Les méthodes d’edging ont été développées et affinées par les sexothérapeutes au fil des années. Si vous allez chez un sexologue pour traiter un problème d’éjaculation précoce, votre thérapeute vous demandera probablement d’effectuer des exercices d’edging.

Si vous ne voulez pas consulter un thérapeute, il est possible d’appliquer le même principe comportemental chez vous par vous-même.

Le but de ce type de traitement est d’habituer votre corps à une période de stimulation plus longue. Pour ce faire, on commence par des exercices d’edging plus faciles, et on monte en puissance avec des techniques d’edging plus stimulantes par la suite.

Edging pendant la masturbation

La première étape consiste à introduire les principes d’edging dans votre routine de masturbation.

Au début, vous devez vous masturber jusqu’à ce que vous vous sentiez proche de l’orgasme. Ensuite, vous devez interrompre la masturbation avant d’éjaculer. Vous ne pouvez pas reprendre la masturbation avant de vous sentir moins excité et que votre excitation ait chuté. En général, il faut une à deux minutes pour que l’excitation redescende. Ensuite, vous pouvez reprendre votre masturbation jusqu’à ce que vous sentiez que vous vous rapprochez à nouveau de l’éjaculation.

Pendant une même séance de masturbation, vous devez faire au moins deux pauses avant de vous laisser jouir. S’il vous faut moins de deux minutes pour atteindre le point où vous devez faire une pause, vous pouvez faire 3 pauses par séance au lieu de deux.

Ces pauses pendant la masturbation vous aideront à mieux comprendre votre réponse d’excitation. Vous allez entraîner votre esprit et votre corps à expérimenter des phases de stimulation plus prolongées. Cet entraînement finira par vous aider à durer plus longtemps au lit.

Au début, vous devriez effectuer les exercices sans aucune stimulation érotique. Cela signifie pas de porno, pas de fantasmes, pas de pensées érotiques. Après quelques séances d’edging, vous devriez constater des progrès, et il devrait s’écouler plus de temps avant que vous ne deviez faire une pause.

Épicer le Edging

Quand vous êtes capable de durer aussi longtemps que vous le souhaitez pendant la masturbation quotidienne, vous pouvez essayer des techniques plus complexes. Le but est de réaliser les mêmes séances d’edging  » stop-start « , mais avec un niveau de difficulté plus élevé.

Vous pouvez désormais vous autoriser à avoir des pensées érotiques pendant la masturbation. Vous pouvez également augmenter le niveau de difficultés en utilisant un lubrifiant chauffant pendant la masturbation.

Quand ces étapes sont faciles pour vous, vous pouvez augmenter le niveau de stimulation en utilisant une unité d’entraînement à l’éjaculation précoce au lieu de votre main nue.

L’edging avec votre partenaire

Si la première étape de l’edging est généralement la masturbation, l’edging peut également être pratiqué lors de rapports sexuels oraux, vaginaux ou anaux.

Pour la plupart des gens, il est préférable de commencer seul pendant la masturbation. Non seulement le niveau de stimulation est moins intense, mais vous n’avez pas la pression de la performance que certains hommes peuvent ressentir lors d’un rapport sexuel avec leur partenaire.

Cependant, lorsque vous le maîtrisez en masturbation, vous pouvez l’essayer avec votre partenaire.

Si votre partenaire est d’accord, vous pouvez lui demander de participer à vos exercices de masturbation. Votre partenaire peut vous masturber, et vous lui dites quand il/elle doit s’arrêter. Alternativement, vous pouvez aussi tous les deux vous masturber l’un devant l’autre pour rendre les exercices un peu plus excitants (et plus difficiles) que la masturbation en solo.

Quand vous durerez assez longtemps dans la masturbation, vous pourrez essayer de border avec la forme de stimulation où vous êtes moins en contrôle. Par exemple, un gars qui n’arrive pas à durer pendant la tête peut essayer de faire du edge pendant le sexe oral. Il lui suffit de demander à sa partenaire d’arrêter la stimulation et de faire une pause lorsqu’il se sent proche de son point de non-retour.

Enfin, l’edging peut aussi être pratiqué pendant les rapports sexuels. Les mêmes principes s’appliquent. Lorsque vous vous sentez proche du point de non-retour, vous devez arrêter la poussée pendant une minute ou deux. Si le coït est une étape difficile pour vous, vous devriez commencer par des positions sexuelles adaptées à l’EP.

La position de la fille sur le dessus sont d’excellentes positions sexuelles pour commencer l’edging avec un partenaire pendant le coït

Que faire si je ne veux pas faire de pauses pendant le coït ?

Si le fait de faire des pauses pendant l’acte semble dérangeant pour votre partenaire ou pour vous, il existe des moyens de l’intégrer dans le cours normal des choses. Personne n’a dit que vous deviez rester immobile et ne rien faire pendant ces pauses.

Vous pouvez profiter de ces moments de repos pour embrasser, serrer ou caresser votre partenaire. L’objectif est de continuer à le/la stimuler avec votre main, vos lèvres ou les deux. Vous pouvez tout faire, tant que vous êtes capable de calmer votre excitation pendant cette pause.

Une autre façon naturelle d’inclure ces pauses est de changer de position. Changer de position nous oblige souvent à arrêter la pénétration pendant une courte période. Ces quelques secondes peuvent parfois être suffisantes pour reprendre votre souffle et vous calmer.

Crois-moi, même si cela peut sembler bizarre de faire des pauses, au final, cela rendra l’expérience plus agréable !

Possibles Difficultés

Ne pas savoir quand vous êtes proche du point de non-retour

Certains hommes peuvent avoir du mal à identifier le point de non-retour. Si vous vous arrêtez trop tard, l’edging ne fonctionnera pas.

Si vous ressentez toujours l’envie d’éjaculer lorsque vous reprenez votre masturbation après un arrêt, c’est que vous vous êtes arrêté trop tard. La prochaine fois, vous devrez faire une pause un peu plus tôt.

Apprendre à visualiser votre niveau d’excitation sur une échelle de 1 à 10, comme nous l’avons expliqué plus haut, vous aidera à identifier le bon point où vous devez vous arrêter. Vous pouvez avoir plus d’explications sur la façon de le faire ici. De plus, il existe certains programmes en ligne avec une assistance par e-mail qui peuvent vous guider dans le processus d’edging.

Si vous ne voyez pas de progrès, vous pouvez également demander l’aide d’un sexologue agréé. Les sexothérapeutes accrédités ont beaucoup d’expérience pour guider les hommes à travers les exercices d’edging. En outre, la plupart des sexologues utilisent un autre type de thérapie, appelée thérapie cognitivo-comportementale. Bien que ce type de traitement comprenne les principes d’éjaculation de la thérapie comportementale standard, il aborde également l’aspect psychologique de l’EP.

S’exciter avant de commencer

Une autre possibilité pour laquelle l’éjaculation ne fonctionne pas pour vous est que vous pourriez être trop excité avant de commencer à vous masturber. Les hommes qui souffrent de cas graves d’EP peuvent être excités rien qu’en pensant qu’ils vont avoir des rapports sexuels.

Dans certains cas, consciemment ou non, votre cerveau peut déclencher le réflexe d’éjaculation avant même de commencer votre masturbation. Le simple fait de savoir que vous allez vous masturber peut suffire à déclencher une certaine excitation.

Si c’est votre cas, lorsque vous commencez à vous masturber, vous êtes déjà proche de votre point de non-retour. C’est pourquoi l’edging pourrait ne pas fonctionner. Si c’est votre cas, la meilleure chose à faire est de méditer avant vos séances d’éjaculation. Grâce à la méditation de pleine conscience, vous calmerez votre corps et votre esprit, et vous devriez être en mesure de terminer votre séance d’éjaculation.

Contrôle médical

Si l’éjaculation ne semble toujours pas vous aider, il existe une autre explication possible. L’éjaculation précoce a beaucoup de causes différentes. Certaines d’entre elles, comme la prostatite3 ou l’hyperthyroïdie4, sont des conditions médicales qui nécessitent un traitement.

C’est pourquoi je recommande à chaque homme qui souffre d’une éjaculation précoce grave (selon la définition de la SISM) de consulter un médecin. Bien sûr, c’est plus facile si vous vivez dans un endroit du monde où vous pouvez consulter un médecin gratuitement. Quoi qu’il en soit, si vous avez essayé différents traitements de l’EP sans succès, vous devriez en parler à un médecin généraliste ou à un urologue.

L’edging peut-il vraiment faire durer n’importe quel homme plus longtemps ?

Bien que certains gars bénéficieront plus que d’autres de l’edging, toute personne qui pratique l’edging de la bonne façon devrait durer plus longtemps au lit. Comme nous l’avons mentionné, les sexologues utilisent couramment les exercices d’edging pour traiter les patients qui souffrent d’éjaculation précoce. C’est l’option de traitement de première ligne recommandée pour la plupart des cas d’EP.

Le premier plan de thérapie comportementale a été développé dans les années 50 par un chercheur nommé James Semans.

Plusieurs thérapeutes et chercheurs, comme Masters et Johnson dans les années 70, ont affiné la technique au fil des années.

Les premières études sur les bienfaits de l’edging ont montré des résultats incroyables. Semans aurait guéri tous ses sujets de test de l’éjaculation prématurée5. Deux décennies plus tard, Masters et Johnson ont traité avec succès 97,8% de leurs patients6, et Kaplan, un autre pionnier de la sexothérapie, a estimé que 90% des cas d’EP pouvaient être traités par une thérapie comportementale de type edging7.

Toutefois, des études plus récentes montrent des résultats plus mitigés. Pourtant, toutes les études montrent que la plupart des hommes peuvent bénéficier de l’edging. Par exemple, une recherche récente menée à l’Université de l’UQAM à Montréal a montré une augmentation moyenne de 8,5 du temps de pénétration pour les personnes qui suivaient un plan de thérapie d’éjaculation8.

Mon histoire personnelle avec l’éjaculation

Comme la plupart des hommes, lorsque j’ai finalement décidé de prendre des mesures pour surmonter mon éjaculation rapide, j’ai demandé à Google. C’est là que j’ai appris l’existence de la méthode stop-start, de la technique du squeeze et de tous les autres exercices d’éjaculation précoce.

Comme j’étais un éjaculateur précoce sévère à vie, je n’ai eu aucun succès avec le edging au début. Il ne me fallait que quelques secondes pour atteindre le point où j’avais besoin de ma première pause. Je faisais de l’edging à chaque fois que je me masturbais, mais je ne voyais aucun progrès.

J’ai finalement décidé de consulter un sexologue. Ma thérapeute m’a demandé d’effectuer une méditation de pleine conscience avant chaque séance d’entraînement. De plus, elle m’a demandé de ne pas penser à quoi que ce soit d’érotique au début.

Ces deux conseils simples me font avancer. J’ai finalement vu des progrès, et j’ai appris à me masturber pendant des périodes plus longues.

Pourquoi l’edging a été la première étape pour vaincre mon éjaculation précoce

Personnellement, je pense que tout homme qui veut durer plus longtemps au lit devrait commencer par des exercices d’edging. L’edging est un moyen gratuit, sûr et naturel de durer plus longtemps.

Bien sûr, il existe des solutions rapides. Un spray de lidocaïne comme Promescent vous fera durer plus longtemps instantanément. Certains médicaments montrent un effet retard plus fort. Cependant, un homme bénéficiera davantage de ces traitements s’il a d’abord fait des exercices d’érection.

Je n’ai rien contre les traitements médicaux de l’EP.

J’ai mentionné plus haut que l’érection m’a aidé à durer plus longtemps. Cependant, même après avoir fait des exercices d’érection, je n’étais toujours pas capable de durer dans certaines situations. Pendant les rapports sexuels, je ressentais toujours une trop grande stimulation génitale pour durer plus d’une minute. Il en était de même lorsque je m’entraînais avec un masturbateur.

C’est pourquoi j’ai décidé de consulter un médecin. Je suis maintenant un faible dosage d’ISRS. J’utilise aussi parfois des sprays de lidocaïne lorsque je me sens trop excité et que je sais que je ne pourrai pas durer.

Cependant, j’ai fait le edging en premier. Si je n’avais pas suivi une thérapie comportementale avant d’essayer les trucs médicaux, je n’aurais pas autant de contrôle sur mon éjaculation. Si aujourd’hui je suis satisfait de la durée de mon éjaculation, c’est parce que je combine l’excitation avec les médicaments et les sprays. Je ne pense pas que je serais aussi satisfait que je le suis de ma vie sexuelle si j’essayais la solution médicale sans aucun entraînement à l’edging.

Ce qui peut vous aider à réussir l’edging

Suivre vos progrès

L’un des principaux problèmes de l’edging est qu’il nécessite un dévouement. Si vous ne pratiquez l’edge que 10% du temps où vous vous masturbez, vous ne progresserez pas. Si vous voulez vraiment durer plus longtemps au lit, vous devez vous engager dans un programme d’edging.

L’une des meilleures façons de rester motivé est de suivre vos progrès. Si vous voyez que vous vous améliorez chaque semaine, il sera plus facile de pratiquer l’edging régulièrement.

Therapeute certifié

Pour autant, la meilleure façon de rester engagé est de faire appel à un professionnel. Avec des visites régulières chez un thérapeute certifié, vous n’aurez d’autre choix que de faire les exercices.

Le thérapeute peut également adapter les exercices à votre propre situation. Cependant, les honoraires des sexologues sont assez chers. Si vous pouvez vous le permettre, la sexothérapie avec un thérapeute agréé est probablement le moyen le plus efficace. Si vous avez un budget serré, un service comme Between Us Clinic reste un bon compromis.

S’en sortir avec un produit retardateur

Les hommes sensibles à la stimulation génitale ne mettent pas beaucoup de temps à atteindre leur point de non-retour. Si c’est votre cas, vous devez faire une pause dès le début. Les hommes qui pensent avoir un pénis hypersensible peuvent bénéficier de produits de retardement. Les produits de retardement sont des anesthésiques locaux sous forme de spray, de gel ou de crème. Un produit comme Promescent, un spray à base de lidocaïne, peut réduire la sensibilité de votre pénis et prolonger le temps nécessaire pour atteindre le point de non-retour.

Edging avec un vibromasseur

Comme nous l’avons mentionné, au fil des ans, plusieurs thérapeutes et chercheurs en sexualité ont affiné la façon dont les hommes pouvaient border pour durer plus longtemps. Un médecin nommé Andy Zamar, qui est le fondateur du London Psychiatry Centre, a récemment mis au point un nouvel appareil pour aider les hommes qui souffrent d’EP.

Son invention, un appareil vibrant portatif est conçu pour stimuler la partie la plus sensible du pénis pendant la masturbation. D’après certaines recherches, en pratiquant l’érection avec cet appareil, vous augmentez l’efficacité des exercices d’érection traditionnels9.

Le vibrateur, nommé Prolong, désensibilisera progressivement certaines des terminaisons nerveuses du pénis pendant vos séances d’érection. Vous pouvez en savoir plus sur Prolong dans notre revue ici.

Prolong associe un vibrateur aux principes de base de l’edging

Conseil bonus : Edging plus tôt dans la journée pour durer plus longtemps

L’un des plus vieux trucs dans le livre de l’éjaculation précoce est d’y aller pour un deuxième tour. Comme vous le savez probablement, après une éjaculation, les hommes entrent dans une phase appelée la période réfractaire. Pendant cette phase, il est plus difficile d’obtenir une érection. Cependant, si vous pouvez vous lever pendant votre période réfractaire, vous durerez plus longtemps que d’habitude.

C’est pourquoi certains hommes essaient de se masturber quelques heures avant d’avoir des rapports sexuels. Cependant, nous ne planifions pas toujours les rapports sexuels. Il peut être difficile de trouver le bon moment pour se masturber. Plus vous êtes éloigné de votre dernière éjaculation, moins votre période réfractaire vous aidera à durer plus longtemps. D’autre part, plus vous vieillissez, plus il devient difficile d’avoir une érection pendant la phase réfractaire.

Une façon de faire d’une pierre deux coups est de pratiquer l’érection tous les matins. En vous engageant à une séance d’edging matinale, vous vous assurez de suivre une routine de masturbation. Cela aborde le problème potentiel de ne pas edger assez fréquemment.

En edgant tous les matins, vous éjaculez également tous les matins. Ainsi, si vous avez des rapports sexuels plus tard dans la journée, vous ressentirez toujours l’effet de votre période réfractaire. Pourtant, à moins que votre séance de sexe ne se produise le matin, vous ne devriez pas avoir de difficultés à entrer en érection, puisqu’un certain temps se sera écoulé.

Référence

  1. De Carufel F, Trudel G (2006) Effets d’un nouveau traitement fonctionnel-sexologique de l’éjaculation précoce. J Sex Marital Ther 32(2):97-114
  2. Semans JH (1956) Premature ejaculation : a new approach. South Med J 149:353-358, Masters WH, Johnson VE (1970) Premature ejaculation. In : Masters WH, Johnson VE (eds) Human sexual inadequacy. Little, Brown and Co, Boston,De Carufel F, Trudel G (2006) Effects of a new functional-sexological treatment for premature ejaculation. J Sex Marital Ther 32(2):97-114
  3. Liang CZ, Zhang XJ, Hao ZY et al (2004) Prevalence of sexual dysfunction in Chinese men with chronic prostatitis. BJU Int 93:568-570 Screponi E, Carosa E, Di Stasi SM et al (2001) Prevalence of chronic prostatitis in men with premature ejaculation. Urology 58:198-202 Shamloul R, el-Nashaar A (2006) Chronic prostatitis in premature ejaculation : a cohort study in 153 men. J Sex Med 3:150-154
  4. Carani C, Isidori AM, Granata A (2005) Multicenter study on the prevalence of sexual symptoms in male hypo- and hyperthyroid patients. J Clin Endocrinol Metab 90:6472-6479
  5. Semans JH (1956) Premature ejaculation : a new approach. South Med J 149:353-358
  6. Masters WH, Johnson VE (1970) Premature ejaculation. In : Masters WH, Johnson VE (eds) L’insuffisance sexuelle humaine. Little, Brown and Co, Boston
  7. Kaplan HS (1974) The new sex therapy. Brunner/Mazel
  8. De Carufel F, Trudel G (2006) Effets d’un nouveau traitement fonctionnel-sexologique de l’éjaculation précoce. J Sex Marital Ther 32(2):97-114
  9. Zamar, A. (2012).Éjaculation précoce : Un nouveau traitement utilisant un dispositif de stimulation en conjonction avec la technique Start- Stop. Journal of Sexual Medicine. 9. 217-217.

Laisser un commentaire