Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

L’éjaculation précoce est une condition multicausale. Cela signifie qu’elle n’a pas une cause directe, mais plusieurs facteurs qui contribuent à la situation. En fait, les causes exactes de l’éjaculation précoce sont encore débattues par les scientifiques. Il y a cependant beaucoup de facteurs de risque connus qui pourraient jouer un rôle dans l’éjaculation précoce.

Facteurs de risque contre cause

Pour mieux comprendre ce qui cause l’éjaculation précoce, il est utile de savoir ce qu’est un facteur de risque. Vous pouvez cliquer sur le lien pour une explication plus longue, mais en bref, un facteur de risque c’est quelque chose qui augmente les chances d’avoir une condition.

Par exemple, nous savons que les hommes qui souffrent d’anxiété sont plus enclins à l’éjaculation précoce. Cependant, nous ne pouvons pas conclure que l’anxiété cause l’éjaculation précoce. Néanmoins, nous soupçonnons qu’elle pourrait aggraver un problème déjà présent. Ainsi, traiter le trouble de l’anxiété pourrait aider un homme à mieux contrôler son éjaculation, même si l’anxiété n’est pas la cause première.

Il y a beaucoup de facteurs de risque comme celui-ci que nous soupçonnons d’aggraver/contribuer à l’éjaculation précoce. Tous ces facteurs de risque réunis provoquent l’éjaculation prématurée, mais il est souvent difficile d’isoler ces facteurs pour déterminer celui qui a le plus d’effet.

Causes physiques contre causes psychologiques

L’un des plus grands débats de l’histoire de l’EP a été de savoir si l’éjaculation prématurée est une condition psychologique ou physique. Pendant longtemps, les spécialistes ont pensé que l’EP ne pouvait être soignée que par un traitement psychologique. Par conséquent, la communauté scientifique a ignoré l’aspect physique de l’éjaculation précoce.

Nous savons maintenant que l’EP présente un facteur de risque organique1 en plus du facteur psychologique. Par exemple, les développements scientifiques récents montrent l’impact des facteurs neurologiques et hormonaux2.

Quels sont les facteurs qui provoquent l’éjaculation précoce ?

Si nous prenons en considération tous les facteurs de risque connus, nous pouvons dire que l’éjaculation précoce est causée par une combinaison de conditions psychologiques et physiques. Parmi les conditions physiques, on peut citer un déséquilibre du système nerveux (diminution de la sérotonine), une hypersensibilité du pénis et un contrôle endocrinien (niveau d’hormones). Sur le plan psychologique, on peut citer le manque d’habileté psychosexuelle, les troubles anxieux spécifiques, la phobie sociale et les troubles relationnels. La dysfonction érectile pourrait également être un facteur de risque.

Vous pouvez en savoir plus sur chaque cause sur la page des causes de l’éjaculation précoce.

Sources:

  1. Facteurs de risques de l’éjaculation précoce : Le facteur de risque neurologique et l’hypersensibilité locale (2013) Ibrahim A. Abdel-Hamid, Moheb M. Abdel-Razek et Tarek Anis. Chapitre 14 dans L’éjaculation précoce, de l’étiologie au diagnostic et au traitement,Jannini, Emmanuele,McMahon, Chris G.,Waldinger, Marcel D., Springer-Verlag Mailand, 2013 p.5-24
  2. Waldinger MD, Berendsen HHG, Blok BFM, Olivier B, Holstege G (1998)Éjaculation précoce et éjaculation retardée induite par les ISRS : l’implication du système sérotoninergique. Behav Brain Res 92:111-118

Laisser un commentaire